Connexion S'enregistrer

Connexion

Présentation du PAC

  • Un club FFA convivial

    Un club FFA convivial

  • Organisateur de courses

    Organisateur de courses

    24 heures du Confluent Trail du Confluent Boucle du Confluent
  • Participation aux relais et courses

    Participation aux relais et courses

    10km, marathon, utltra, trails... nous sommes sur toutes les distances.
  • Entrainements Mardi soir, Jeudi soir et Dimanche

    Entrainements Mardi soir, Jeudi soir et Dimanche

    De la qualité avec le coach le mardi De l'endurance dans les côteaux le Dimanche
  • Sorties montagnes

    Sorties montagnes

    Des entrainement trails et randos à la montagne
  • Sorties festives

    Sorties festives

    Quelques sorties nocturnes sans frontale
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Samedi 5h15 du matin, les affaires de courses sont vite enfilées. Au petit déjeuner, les rescapés du 2x40 nous saluent rapidement avant de s'engager dans la nuit.

Un bol de café vite partagé avec Fifi, Denis, Olivier. Quelques tranches de pain d'épices et 2 bananes suffiront après la garbure et les 2 axhoas de la veille. Fifi fanfaronne : "ce coup ci on vous lâche pas d'une semelle". JC fait un bref passage, tout heureux que les muscles aient tenu la veille.
Il reste encore un peu de temps pour mettre de la pommade sur mes tendons d'Achille bien douloureux la veille dans les descentes. Olivier s'inquiète. Je le rassure. "La pommade c'est préventif, ca devrait le faire! ".

Enfin on est prêt, c'est l'heure de foncer jusqu'au bus. "Aujourd'hui on part avec la première équipe mixte et on la lâche pas de la course" nous défie Olivier. "M'ouais on verra" je lance un peu inquiet des séquelles de notre 21eme place de la veille. Faut dire que lors de la première course, on avait rattrapé cette équipe en haut de la dernière montée et qu'elle nous avait mis 3mn dans la longue descente vers la ligne d'arrivée, alors qu'on pensait bien se les gratter.

Le bus nous lache sur la zone de départ et c'est déjà l'heure de l'échauffement. Les muscles sont durs, la fatigue est là, les sensations sont mauvaises. Je me tourne vers Olivier "on commence doucement et on gère la course au mieux"- "OK, on fait la course sur ton rythme, comme hier". Compréhensif mais un peu déçu.

C'est le départ. Olivier nous a placé en tête sur la ligne, devant les 200 coureurs de cette première des trois vagues. 100 m de plat et c'est la première montée, la plus grosse de l'étape. Je me suis fait enfermé mais dès les premières foulées dans la pente, les sensations sont excellentes et le rythme cardiaque est bas. "Olivier, on double".

Olivier est un peu étonné après le départ très lent de la veille : "On double? "-"Oui vas y". En haut de la côte, ça y est, on a déjà rattrapé la première équipe mixte, pour un chassé croisé qui va nous amener à nous doubler une bonne dizaine de fois pendant les 15 km à venir.

Mais à 8 km de l'arrivée, la fatigue est là. Il faut baisser le rythme. Des concurrents nous remontent. On limite la casse en envoyant du dur dans la dernière descente vers l'arrivée. Mais le dernier kilomètre de plat se fera à l'agonie. J'ai tout donné, et pour Olivier aussi cette étape a été rude, bien plus que sa promenade à côté de moi la veille.

"Ca serait top qu'on soit dans les vingt premiers, avec un podium V1" espère-t-il. Perso, j'y crois pas trop, on a trop perdu en fin de course.

Et pourtant, 19eme, 3eme V1. Et surtout une formidable aventure en équipe ! Merci Olivier et le PAC pour ce grand moment.!

Actualités

Twitter Facebook Google Plus

Agenda

2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
7
8
9
10
11
14
15
16
17
21
22
23
24
25
28
29
30
31

Forum

Connexion

Besoin d'aide ?

Chercher sur le site